Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

Une société d'édition pour la littérature féminine

Les Editions des femmes donnent l'opportunité à Antoinette Fouque de mettre en avant l'élan créateur des femmes. Les livres rédigés par des femmes sont présentés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. C'est en côtoyant les milieux littéraires que, la militante constate à quel point les femmes occupent une place mineure dans le domaine de l’édition. Totalisant plus de 600 ouvrages consacrés à la pensée des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples auteures de se faire un nom.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'installe aux USA et s'éloigne du MLF. Le MLF, à cette période en proie à des querelles internes, perd des adhérentes et de l’influence. A la fin de la décennie 70, des militantes font le choix de déclarer le MLF sous la forme d’une association. Le droit des femmes fut la grande lutte de la vie d'Antoinette Fouque. Elle fonde le Mouvement de Libération des Femmes avec le soutien d'autres militantes.

Ce qu'elle nomme la féminologie, Antoinette Fouque l'explique au fil de trois essais. La théoricienne présente une véritable détestation pour les mots en "-isme", qui font penser à une idéologie. Elle invente alors le nom "féminologie". Logiquement, l'auteure a prêté sa plume à divers livres collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004", "Génération MLF 1968-2008" ou "Portraits choisis". Antoinette Fouque se démarque de la philosophe Simone de Beauvoir et ce qu'elle avance dans "Le deuxième sexe".

En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat dans le but de réfréner la montée de tous les extrémismes. Pendant le bicentenaire de la révolution française, Antoinette Fouque fonde l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. Au sein de la commission des droits de la femme au parlement européen, elle occupe le siège de vice-présidente. Toujours dynamique de nos jours, l'AFD lancée par Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat des femmes.